Retour sur terre

Hello les PMettes, comment allez vous ? Les beaux jours arrivent et on a envie de croire au miracle du printemps.

Notre RDV avec notre Hope s’est bien passé le 6 mai. On est reparti avec le dossier et les RDV pour la muette (biologiste et anesthésiste). Les RDV se sont bien déroulés et le biologiste s’est voulu optimiste pour la suite. Il pense que nous n’avons pas eu de grossesse sur les deux premières fiv à cause de ma mutation sur le facteur V et éventuellement d’un suivi non approprié.

Notre dossier est donc passé en commission multidisciplinaire hier soir et finalement pour le moment la fiv n’est plus à l’ordre du jour. En effet, lors du RDV du 6 mai avec notre Hope, elle m’a fait une échographie pelvienne et m’a demandé si je n’avais pas eu de problème lors des transferts. Ce a quoi j’ai répondu qu’en effet, on avait mis plus de 45 min à me transférer un embryon lors de mon dernier transfert.

C’est la seule qui a remarqué en 3 ans de PMA l’accès difficile à mon col… Du coup elle en a parlé avec la Hope de la toile et comme c’est elle qio fera ponction et transfert, elle demande à ce qu’un complément d’analyses soit réalisé.

C’est ainsi que me voilà partie à midi pendant la pause déj à prendre RDV avec le docteur Taylor et le docteur Sciot pour une hystéroscopie et une échographie pelvienne.

le tout sera donc réalisé le 11 juin et le 17 juin.

Cure acte 2

La cure thermale double orientation pour gynécologie et rhumatisme que j’entreprends permet de m’occuper toute la matinée au moins jusqu’à 11 h selon l’horaire de début

Au programme, pas moins de 3 soins assez denses.

Cette semaine je commence ainsi toujours par la piscine de mobilisation. La séance est conduite par un kinésithérapeute dans une piscine thermal où la température est plus qu’agréable !! Le kiné nous donne des exercices pratiques et guidés pour renforcer les muscles et assouplir. Ma maman qui m’accompagne de temps en temps dans ce bassin thermal note déjà de l’amélioration sur ses doigts. Quand à moi, plus le séances passent et plus je me sens bien.

Le deuxième soin est celui du bain avec irrigation vaginale. Au départ, c’est peu chaotique de bien placer le matériel pour l’irrigation vaginale mais on prend très vite l’habitude. La canule est reliée à un bock d’eau mère qui est administrée pendant le bain à faible pression. Ce soin à des vertus décongestionnantes et antalgiques. En prime, j’ai la chance d’avoir des jets en immersion dans le bain et aérobain. C’est sédatif et decontracturant musculaire et ça fait un bien fou !! L’eau est salée et plus les semaines passent et plus la teneur en sel est importante.

on aperçoit le bain

Le troisième et dernier soin est celui des compresses d’eau mère chaudes. Elles me sont appliquées sur le dos, la nuque et sur le ventre. Je suis ensuite enveloppée dans du plastique et je garde la position allongée pendant toute la durée du soin. Ce soin est antalgique et décongestionnant.

Les soins durent tous à peu près une vingtaine de minutes et il est important de s’hydrater entre chaque soin et de se reposer en lisant par exemple un livre. En ce moment je lis les yeux jaunes des crocodiles de Catherine Pancol :p

Salle de détente des thermes avec fontaine à eau

Pour l’ensemble des trois semaines dès le premier jour vous avez votre planning avec des horaires précis notés pour les soins.

Planning du 16 avril avec horaires

Tous les soins se font le matin ce qui permet aux curistes d’être libres les après midi. AVec ma maman nous avons donc pris un pass aquasport qui nous permet de profiter de cours collectifs et de bassin thermoludiques par exemple.

Il y a aussi l’escale sensorielle que nous ferons avant de repartir.

A l’arrivée on vous dote d’un sac et d’un gobelet qui vous serviront tout au long de votre cure. On vous prête chaque jour une serviette, un peignoir, un drap bleu pour la piscine de mobilisation.

sac offert et gobelet en plastique

vue d’un couloir des thermes

Si ce genre de cure vous tente et que vous avez des questions n’hésitez pas à les poser et j’essaierai d’y répondre.

Bonne journée

Cure acte 1

Mon arrivée à Salies de Béarn s’est bien déroulée. Je suis arrivée dans la soirée du samedi sous un soleil de plomb et sous une chaleur qui contraste fortement avec le climat de la région de mon domicile.

Le logement que j’ai pu réserver est un logement confortable, au calme et seulement à 5 min à pied de l’établissement thermale. Il est également situé à 5 min à pied du médecin thermal, de la boulangerie et des commerces de bouche, restaurants etc.

J’ai découvert la ville de Salies de Béarn toute la journée de dimanche et je dois dire que je veux bien y rester une vie tellement que c’est beau !

Fiv 3, on essaie…

Après avoir eu au téléphone notre docteur hope, nous comprenons rapidement que l’heure de la fiv 3 arrivera très certainement courant du mois de mai !

Alors puisqu’en mai il parait qu’on fait ce qu’il nous plait et que pour notre part ce sera plutôt l’inverse, j’ai décidé de prendre de l’avance dans ce domaine !

Que des choses qui vont me faire plaisir :p

Déjà, au programme un peu de ski !

beaucoup de balades avec les chiens, de bons gros dodos synonymes de grasse mat’.

Ensuite je me paierai le luxe de partir en cure thermale pour gynécologie et rhumatismes à salies de Béarn ! je pense que ça va me faire du bien car en ce moment le boulot me fait décapsuler et je dois dire que je dors particulièrement mal la nuit car je suis dans un état de tension maximale !

Tout est déjà prévu : la maison réservée, le ski acté et la cure planifiée et accordée !

Les cures thermales à Salies de Béarn pour infertilité ou Endométriose, vous en avez déjà entendu parler ?

si, non, vous devriez aller faire un petit tour là :
https://www.endofrance.org/la-maladie-endometriose/cures-thermales-gynecologiques-endometriose/

Je vous mettrai des nouvelles de Salies de Béarn et je ne manquerai pas de tout vous raconter des misères que l’on me fera !

Eéchographie : endométriose WTF !!

Alors qu’en août 2018 le docteur P m’opérait de mon endométriose et des trompes, je pensais que ça aboutirait à une trêve, à un enterrement de la hache de guerre avec soeur encométriose.

L’échographie du 30 janvier prouve que je n’en ai toujours pas terminé et que l’histoire d’amour avec cette maladie promet d’être longuuuuue. A nouveau à mon actifs les principaux foyers d’endométriose : les LUS, le rectum et les ovaires.

Notre docteur Hope a donc rapidement décidé de me mettre sous lutéran dès le premier jour des règles en continue jusqu’à ce que l’on se revoit d’ici 3 mois. Cela pour éviter que l’endométriose ne fasse davantage de ravage.

Elle a également reçu les résultats génétiques concernant la mutation du facteur V de Leiden. Je suis bien mutée et je suis hétérozygote. Il y a donc des risques de thromboses veineuses importants.

Ce problème d’ordre génétique touche ma famille maternelle et concernerait 5 à 9 % de la population européenne. J’ai 3 cousines impactées dont une qui a fait une embolie il y a quelques années. Ce problème sera traité avec une mise sous anti coagulants lors de la prochaine FIV.

Je reste toujours scotchée sur le nombre de personnes concernées par des mutations génétiques. Or, aucun dépistage n’est proposé. Pourtant, cela pourrait permettre d’éviter bon nombre d’accidents…

Hello 2019 et nouvelle préparation à la fiv

Après avoir fait tous nos tests génétiques, il fallait bien refaire le point avec l’équipe de choc qui nous suit de très près.

Nous avons donc commencé par voir le médecin qui s’occupe de la tuyauterie de monsieur. Le spermogramme est bien meilleur que le précédent et c’est avec un immense soulagement que nous avons appris que nous avons 9 paillettes de sperme congelé de très bonne qualité ! Ô miracle, l’année serait elle en train de bien commencer pour nous ?

Donc en cas de problème de sperme, nous avons pas mal de munitions !! Si couillon ou couillette veulent la guerre ….. elles l’auront, nous sommes parés !

Sachant que la testostérone de l’impatient est basse, le docteur lui a demandé de prendre du clomid ! Et oui, du clomid, vous avez bien lu… Et non, ce n’est pas que réservé à ces dames 😉 il parait que cela fonctionne fort bien pour les hommes ! En parallème, on prendra un comprimé de trétrafolic par jour.

Nous avons ensuite vu ce soir notre docteur Hope après une bonne heure et demie à l’attendre. Mais force est de constater qu’elle prend toujours son temps avec chacun de ses patients et c’est ce qui rend cette femme si agréable et chaleureuse.

Elle nous a expliqué avec son professionnalisme habituel la suite des événements.

Comme nous sommes tous deux insulinorésistants, nous allons commencer un traitement par metformine pour permettre une meilleure efficacité des traitements PMA. Pour Mme Impatiente, on rajoutera tout de même un petit quelque chose pour la thyroïde afin que celle ci soit la plus stable possible.

L’objectif des trois mois à venir est donc de préparer le terrain pour réaliser pour bonne troisième fiv.

Il reste quelques points à éclaircir : la question génétique car le laboratoire n’a pas envoyé tous les résultats à Hope. Comme dans la famille de l’impatiente, on a des problèmes sur le facteur V, il faut éclaircir ce point.

Ensuite, Mme Impatiente va devoir faire une échographie rapidement pour s’assurer que l’endométriose ne soit en train de se redévelopper fortement. Et oui, depuis août que l’opération a eu lieu, les douleurs se font de plus en plus fréquentes.

Le RDV est pris pour le 30/01….

rétrospective 2018

Voilà une année de passée et tu n’es toujours pas là mon bébé… Cette année pourtant beaucoup de choses ont changé… Je fais mon maximum pour que tu viennes un jour te loger dans mon ventre. Voici la rétrospective de cette année passée à la fois bien trop vite et bien trop lentement…

Février

FIV 2 imsi

On a récolté 6 ovocytes, obtenu 5 embryons qui ont été poussés jusqu’à J5.

A J5, il en restait 3.

Nous en avons transféré deux sans succès d’accroche.

Août

Voyage de noces en Corse ! Que c’était bon de prendre du temps pour nous dans des eaux turquoises et au soleil… 2 semaines de pur bonheur ou le lâcher prise a été total.. Il n’y avait que nous et notre amour et plus de PMA dans la tête…

Tour gênoise et eau de rêve

fin du mois : cœlioscopie tubaire et pour l’endométriose.

Octobre :

spermogramme de M. impatient qui est de plus en plus mauvais. Nous avons vu l’urologue qui ne trouve pour l’heure aucune explication à cette dégradation…

Novembre :

TEC 1 du seul embryon de la FIV 2 échec.

Tec

Mme Impatiente a également fêter ses 33 ans… 33 ans et pas d’enfants… la déprime n’est pas loin…

décembre :

Attente des résultats d’analyses qui organiseront notre année suivante. Décision de partir dans le privé pour les 2 dernières fiv.