rebondissement

infertile impatiente s’était résignée ce we et était prête plus ou moins dans sa tête à reprendre le combat et faire davantage d’effort car elle se disait que l’on a rien sans rien. Elle a passé un we dans les bras de l’impatient infertile à analyser la situation et à se dire que finalement, soit elle était vraiment pourrie, soit il y avait eu un problème d’assimilation du pergovéris et que c’est pour cela que sur 4 ovocytes, seulement un embryon s’était formé et était en avance.

Elle a eu besoin également de trouver du réconfort auprès de sa Hope et lui a donc écrit pour obtenir un RDV. Elle se disait qu’elle ne pouvait pas partir en vacances sans avoir des explications sur cet échec. Elle savait bien que 33% de fécondation sur une icsi n’était pas normal puisque la norme est de 70%.

Elle s’est lachée sur tout ce qui pouvait lui faire du bien et comme c’est une amoureuse de la vie, elle s’est fait des petits gueuletons pas mauvais. Elle a lu. Elle a pleuré…

Aujourd’hui forte de ses 3 jours à larver, elle s’est dit qu’il fallait se reprendre et se bouger. Alors, c’est ce qu’elle a fait. Elle a commencé petit : 5 kms de marche avec son bébé à 4 pattounes. Sous un soleil pas trop chaud, ça lui a fait du bien et en rentrant, elle a chargé son amoureux de rappeler le laboratoire pour savoir ou en était Turbo (l’embryon).

Monsieur est tombé sur une femme assez occupée qui précise bien qu’on les recontactera vendredi voire samedi pour leur dire ce qu’il en est. Mais il a quand même eu quelques infos ….

Ce n’est pas 1 embryon qu’il y a. Ce n’est pas deux embryons qu’il y a. C’est trois embryons !

Alors infertile impatiente a d’abord pensé : « c’est quoi la blague ? c’est quoi cette m…. ? Elle a mal compris notre nom, elle s’est trompée, nous, on en a qu’un ! » Mais pensez bien que monsieur aussi sonné qu’elle a demandé davantage précisant qu’à J1, on leur avait dit que seul 1 embryon existait vu que la fécondation n’avait pas fonctionné sur les deux autres…

La femme du labo a alors expliqué que parfois, des embryons se créaient tardivement et que ce n’était pas si rare que ça…

Bon, ben vous pensez bien que l’infertile impatiente s’est mise à chialer longuement de soulagement et qu’elle prie dorénavant pour que ses 3 brybry tiennent jusqu’à mercredi parce que cerise sur le gateau, dans le lot, il y en aurait deux très bons !

Elle s’autorise à nouveau avec réserve bien sûr à croire en son rêve le plus cher.

ponction et score

le rendez vous ce matin a été fixé à 7h20. Encore endormie j’ai fait le trajet jusqu’à la clinique sans réaliser réellement que j’y allais pour me faire ponctionner.

Arrivés en avance, nous faisons les papiers avec la secrétaire et nous établissons les divers chèques, pas moins de 5 aujourd’hui ! Puis nous montons et je suis installée dans la chambre 317. Première fois que j’ai une chambre particulière ! Youpi. L’infirmière fait le point sur les derniers papiers avec moi et me donne ma tenue fort glamour au passage pour le bloc. Je me change et je m’allonge tranquillement sur le lit en attendant que l’on vienne me chercher.

Puis brusquement, je me redresse et demande à mon mari s’il ne devrait pas aller se renseigner pour son recueil. Tant mieux, car effectivement, c’était bien l’heure pour lui d’y aller ! Enchanté, il était…

J’ai eu la chance de pouvoir le revoir avant de descendre au bloc. Tout s’était bien passé pour lui. Il a eu le droit à une télévision et un film qu’il n’a pas souhaité regardé mais qui change vachement des pages collantes qui traînaient dans les salles de recueil du précédent centre…

Le brancardier vient me chercher et je descends au -1. je suis accueillie comme une reine par toute une équipe et surtout par Hope dans sa tenue de combat. Nous avons fait le point ensemble sur le nombre de follicules à prélever : 5 et sur l’après ponction. Un freeze all des ou de l’embryon obtenu. On fait également le point sur le traitement pour mon endométriose et elle me dit que ma Hope me remettra ça par mail après ma ponction.

Allez c’est parti, lever de rideau, il faut y aller. Pour commencer un petit exercice physique pour se mettre dans le bain : se glisser sur le fauteuil gynéco du bloc opératoire. On en a bien ri avec Hope et ça a permis de détendre l’atmosphère car mon stress commençait à monter. Une petite perf de posé et un masque respiratoire et hop gros dodo.. c’est étrange d’ailleurs la sensation quand on se met à s’endormir… la tête qui tourne etc. il était 8h20.

En salle de réveil, vers 9h, je suis opérationnelle pour remonter dans ma chambre mais avant j’ai vu Hope qui souhaitait me donner le score de la ponction.

Nous avons obtenu 4 ovocytes. Voilà rien que ça… Mais en disant ces mots, je réalise quand même que 4, alors qu’un seul ovaire a été ponctionné c’est pas mal et nous prions pour que tout cela donne de beaux embryons. On se protège quand même en se disant qu’il ne faut pas trop espérer…

Demain nous recevrons l’appel du labo pour nous dire combien nous en avons à J2. Puis il faudra attendre vendredi prochain pour nous donner le nombre de congelé(s).

Une chose par contre qui nous a mise hors de nous… Nous avions explicitement demandé sur la proposition du biologiste à utiliser l’embryoscope. En raison des congés qui approchent (août), celui ci était déjà en opération de fermeture. C’est dommage que des couples qui passent en juillet ne puissent pas bénéficier des mêmes outils sous couvert de congés.

Enfin nous n’en ferons pas une montage mais m….. c’est quand même notre 3e fiv…

La suite du protocole a été fix ». Dès demain Lovenox, mon amour, pendant 15 jours.

Une piqûre de decapeptyl le 24 juillet et un rdv le 4 septembre avec notre hope pour dosage et echographie.

et quand la pharmacie ….

Et quand la pharmacie oublie de te donner les seringues qui vont avec les aiguilles pour le decapeptyl ? et que tu te rend compte de cela 20 minutes avant ta piqure de déclenchement ?

faut toujours tout vérifier…. S’en est épuisant…

Fort heureusement aucune conséquence pour la ponction de vendredi et infertile impatient a super bien géré la chose. A la vitesse de l’éclair, il avait ramené les outils à sa belle 🙂

1, 2, 3 ponction

J2 avant la ponction : ça y est nous y sommes ! le soir ou le double déclenchement va avoir lieu en vu de la ponction.Il se fera par ovitrelle 250 et par decapeptyl, 0.2.

C’est bizarre cette sensation d’excitation et d’inquiétude que l’on peut ressentir. je veux dire, je suis tout excitée d’avancer enfin depuis novembre 2018. J’ai hâte et la ponction ne me fait pas peur …

non moi ce qui me fait peut c’est le nombre d’ovocytes que nous allons avoir puis ensuite le nombre d’embryons.. mais à part attendre…. les dés sont jetés ….et nous ne pouvons plus rien faire.

Le poids que j’ai perdu, le levothyrox, la metformine, le lutéran, la cure et la nouvelle équipe composée de notre Hope et de The Hope auront ils raison de tous nos problèmes ? nous verrons cela très vite mais je peux d’ores et déjà dire que le suivi que nous avons eu pour cette nouvelle tentative n’a rien à voir avec celui que nous avons pu avoir auparavant. Et rien que pour cela, nous donnons déjà toute notre reconnaissance à cette équipe médicale et à ses secrétaires toujours là pour rassurer et répondre à nos questions.

J1 avant ponction : j’ai fait une bonne journée entourée de mes amis et de mon mari. J’ai mangé des petites douceurs et j’ai préparé mon sac pour demain en n’oubliant pas d’y glisser mes trèfles à 4 et 5 feuilles qu’une collègue et amie m’a ramenés de Provence.

Je suis prête.

A demain ! 😉

Retour sur terre

Hello les PMettes, comment allez vous ? Les beaux jours arrivent et on a envie de croire au miracle du printemps.

Notre RDV avec notre Hope s’est bien passé le 6 mai. On est reparti avec le dossier et les RDV pour la muette (biologiste et anesthésiste). Les RDV se sont bien déroulés et le biologiste s’est voulu optimiste pour la suite. Il pense que nous n’avons pas eu de grossesse sur les deux premières fiv à cause de ma mutation sur le facteur V et éventuellement d’un suivi non approprié.

Notre dossier est donc passé en commission multidisciplinaire hier soir et finalement pour le moment la fiv n’est plus à l’ordre du jour. En effet, lors du RDV du 6 mai avec notre Hope, elle m’a fait une échographie pelvienne et m’a demandé si je n’avais pas eu de problème lors des transferts. Ce a quoi j’ai répondu qu’en effet, on avait mis plus de 45 min à me transférer un embryon lors de mon dernier transfert.

C’est la seule qui a remarqué en 3 ans de PMA l’accès difficile à mon col… Du coup elle en a parlé avec la Hope de la toile et comme c’est elle qio fera ponction et transfert, elle demande à ce qu’un complément d’analyses soit réalisé.

C’est ainsi que me voilà partie à midi pendant la pause déj à prendre RDV avec le docteur Taylor et le docteur Sciot pour une hystéroscopie et une échographie pelvienne.

le tout sera donc réalisé le 11 juin et le 17 juin.

Cure acte 1

Mon arrivée à Salies de Béarn s’est bien déroulée. Je suis arrivée dans la soirée du samedi sous un soleil de plomb et sous une chaleur qui contraste fortement avec le climat de la région de mon domicile.

Le logement que j’ai pu réserver est un logement confortable, au calme et seulement à 5 min à pied de l’établissement thermale. Il est également situé à 5 min à pied du médecin thermal, de la boulangerie et des commerces de bouche, restaurants etc.

J’ai découvert la ville de Salies de Béarn toute la journée de dimanche et je dois dire que je veux bien y rester une vie tellement que c’est beau !

Hello 2019 et nouvelle préparation à la fiv

Après avoir fait tous nos tests génétiques, il fallait bien refaire le point avec l’équipe de choc qui nous suit de très près.

Nous avons donc commencé par voir le médecin qui s’occupe de la tuyauterie de monsieur. Le spermogramme est bien meilleur que le précédent et c’est avec un immense soulagement que nous avons appris que nous avons 9 paillettes de sperme congelé de très bonne qualité ! Ô miracle, l’année serait elle en train de bien commencer pour nous ?

Donc en cas de problème de sperme, nous avons pas mal de munitions !! Si couillon ou couillette veulent la guerre ….. elles l’auront, nous sommes parés !

Sachant que la testostérone de l’impatient est basse, le docteur lui a demandé de prendre du clomid ! Et oui, du clomid, vous avez bien lu… Et non, ce n’est pas que réservé à ces dames 😉 il parait que cela fonctionne fort bien pour les hommes ! En parallème, on prendra un comprimé de trétrafolic par jour.

Nous avons ensuite vu ce soir notre docteur Hope après une bonne heure et demie à l’attendre. Mais force est de constater qu’elle prend toujours son temps avec chacun de ses patients et c’est ce qui rend cette femme si agréable et chaleureuse.

Elle nous a expliqué avec son professionnalisme habituel la suite des événements.

Comme nous sommes tous deux insulinorésistants, nous allons commencer un traitement par metformine pour permettre une meilleure efficacité des traitements PMA. Pour Mme Impatiente, on rajoutera tout de même un petit quelque chose pour la thyroïde afin que celle ci soit la plus stable possible.

L’objectif des trois mois à venir est donc de préparer le terrain pour réaliser pour bonne troisième fiv.

Il reste quelques points à éclaircir : la question génétique car le laboratoire n’a pas envoyé tous les résultats à Hope. Comme dans la famille de l’impatiente, on a des problèmes sur le facteur V, il faut éclaircir ce point.

Ensuite, Mme Impatiente va devoir faire une échographie rapidement pour s’assurer que l’endométriose ne soit en train de se redévelopper fortement. Et oui, depuis août que l’opération a eu lieu, les douleurs se font de plus en plus fréquentes.

Le RDV est pris pour le 30/01….